Pouvons-nous tous faire comme Steve Jobs ?

Quand je demande à des managers s’ils ont déjà assisté à des présentations extraordinaires, le nom de Steve Jobs, CEO d’Apple, revient souvent, cité par mes interlocuteurs avec un sentiment d’admiration que je partage volontiers.

Carmine Gallo, auteur américain des « Secrets de présentation de Steve Jobs » a analysé les bonnes pratiques de présentation du patron d’Apple. (voir une vidéo en anglais ici )

Au quotidien, pourtant, rares sont ceux qui ont le talent, l’intuition, le sens du spectacle de Steve Jobs,…Alors du coup, je retiens 3 conseils, qui ne relèvent que du travail et de la préparation – et ça, nous pouvons tous le faire 🙂

1. Annoncer dès le début ce que vous voulez démontrer, et organiser tout votre discours autour de cet objectif.

J’ai déjà écrit sur l’impératif d’être clair sur l’objectif de sa présentation ; l’annoncer très rapidement vous permettra de capter l’attention, et le répéter vous permettra de la maintenir tout au long de votre démonstration.

2. Alléger les supports et les rendre visuels

Les supports sont une aide à la compréhension pour celui qui vous écoute. Ils doivent contenir l’essentiel de votre message, ainsi que des illustrations visuelles permettant de mieux les mémoriser.  Ils ne sont ni un « anti-sèche » de ce que vous devez dire, ni un compte-rendu des recherches que vous avez faites pour préparer la présentation, ni même la restitution de toutes les idées qui vous sont passées par la tête en travaillant sur le sujet…fuyez l’exhaustivité !

3. Répéter, répéter, répéter !

Quoi qu’il arrive, même si les supports ne sont pas aussi finis que vous voudriez, il vaut mieux garder la dernière demi-heure de préparation pour répéter et faire apparaître tout ce qui ne sera pas confortable ni compréhensible pour votre auditoire. Vous gagnerez en attention dix fois ce que vous perdrez en précision ! Et si vous n’avez que très peu de temps, répétez au moins l’introduction, pour capter l’attention, et la conclusion, pour assurer la mémorisation.

Laisser un commentaire