4 conseils pour répéter vos présentations

Vous êtes convaincu que la présentation se passera mieux si vous répétez avant. Mais vous, ou certains membres de votre équipe, avez peur de perdre du temps dans cet exercice, si peu habituel dans nos contrées…

Voici donc quelques conseils pour tirer le meilleur de votre séance de répétition :

1) Répétez avec des supports quasiment finalisés

Bien sûr, l’entraînement oral occasionnera des modifications de mots, de tournure pour que ça « sonne » mieux. Mais la structure de votre présentation, et surtout votre stratégie d’argumentation doivent être au point avant la répétition pour pouvoir concentrer la séance à améliorer les compétences de présentation et d’animation des orateurs.

2) Répétez dans de bonnes conditions logistiques

Réunissez l’équipe en prévoyant 1h30 à 2h pour la répétition, au calme et sans interruptions, avec la présence requise de tous ceux qui seront présents le jour J. Si vous ne pouvez pas matériellement réunir tout le monde avant le jour J, demandez à chacun de répéter sa partie individuellement, et consacrez une demi-heure avant la présentation à répéter les introductions et conclusions de chacun pour garantir la cohérence d’ensemble.

3) Cultivez un état d’esprit de bienveillance

Le risque d’une répétition est de se concentrer sur les points qui ne fonctionnent pas, qui ne « passent » pas. Au contraire, nous suggérons que la répétition permette aussi de voir quels sont les arguments qui ont le plus de force afin de pouvoir s’appuyer volontairement sur eux en situation réelle.
Consacrez explicitement 5 mn à une réflexion positive et collective sur ces « arguments forts ».

4) Utilisez un « sparring partner »

Si vous le pouvez, invitez pendant 20 mn un « candide » non impliqué dans la réunion (ni présentateur, ni auditeur), capable d’assimiler rapidement les caractéristiques de l’auditoire pour pouvoir simuler ses réactions et objections de manière réaliste. Faites-lui d’abord une fois la présentation en entier, sans lui dévoiler les coulisses de sa fabrication, et demandez-lui ce qu’il en retient. Ensuite, zoomez ensemble sur les points forts et faibles de votre scenario.

Laisser un commentaire