L’introduction, ça ne sert pas à s’échauffer !


L’introduction, c’est le moment où vous devez être le meilleur ! C’est de son efficacité que dépend le succès de votre présentation.

Une bonne introduction ça sert à :

capter l’attention de votre auditoire et le rendre réceptif  : annoncez lui d’emblée vers quoi vous voulez l’emmener et pourquoi il a intérêt à vous suivre ; c’est le moment où vous devez parler à chaque personne de l’assemblée de ce qui l’intéresse le plus : elle-même. Indiquez lui tout de suite en quoi elle est concernée par ce que vous allez présenter.

vous crédibiliser afin de vous assurer une écoute de qualité : annoncez rapidement à quel titre vous parlez, et ce qui vous rend légitime pour le faire.

baliser le terrain en annonçant la structure de votre présentation : vous garderez ainsi aisément votre cap contre les vents et marées des digressions.

déminer les bombes à retardements : annoncez d’emblée les partis pris osés ou iconoclastes de votre présentation, les limites de votre raisonnement, ce qui ne sera pas traité… Vous éviterez ainsi les objections non constructives et les francs-tireurs embusqués.

Vous avez très peu de temps pour réussir cet exercice d’introduction. Alors ne considérez plus les 3 premières minutes de votre intervention comme un temps d’échauffement : vous devez être au top avant de prendre la parole !

Pour ce faire :

rédigez votre intro et apprenez-là par cœur : il n’y a pas de place pour l’impro à ce moment de la présentation.

répétez-là à haute voix. Puis encore une fois. Puis une dernière fois, juste avant la présentation,  pour  la maitriser parfaitement et chauffer vos cordes vocales (mettez à profit les embouteillages ou le couloir du TGV…)

détendez votre respiration (isolez-vous au calme quelques instants avant de prendre la parole ; respirez lentement en bloquant votre respiration pendant quelques secondes à la fin de l’inspiration et à la fin de l’expiration : vous reprenez ainsi le contrôle de votre souffle et aussi de vos émotions).

révisez l’enchainement de vos idées clés (dans l’ascenseur en montant ou en relisant rapidement vos slides quelques minutes avant votre présentation).

Vous saurez ainsi réussir le moment le plus important de votre présentation : l’introduction. Après ça, la suite ne devrait être qu’une promenade de santé…

 

 

 

Laisser un commentaire