Articles avec le tag ‘sélectionner ses arguments’

« Comment prépares-tu tes rendez-vous en clientèle ? »

Je posais cette question l’autre jour à un ami commercial. Il me répondit « Bah, c’est toujours un peu la même chose… Et puis maintenant, on connait tellement bien notre sujet, qu’on y va les yeux fermés… ». En toute amitié, j’hésitais entre le taxer d’immodestie… ou de négligence. Lire la suite de cette entrée »

Oubliez ce que vous avez appris à l’école !

Nous sommes tous victimes de notre éducation scolaire « à la française » ! L’école nous a transmis certaines idées reçues sur la manière de rédiger ou de s’exprimer à l’oral. Nous avons intérêt à nous en débarrasser pour communiquer efficacement dans un environnement professionnel.

Idée reçue n°1 : celui qui en dit le plus long sur un sujet est le plus compétent

Nos professeurs nous ont longtemps encouragés à être « capables de remplir deux copies doubles » pour évaluer notre maîtrise d’un sujet. Or on s’aperçoit au fil du temps que, pour convaincre, c’est la pertinence du propos, bien plus que son exhaustivité, qui prime. Savoir sélectionner, dans toute la matière dont on dispose, le nécessaire est suffisant pour emporter l’adhésion et atteindre son objectif de communication. Lire la suite de cette entrée »

Quel est l’objectif de votre présentation ?

Si vous vous posez cette question avant de commencer à écrire, vous gagnerez beaucoup de temps et d’énergie, tout le monde le sait ! Mais comment faire en pratique pour formuler un objectif qui soit concret et atteignable ?

Exemple : vous êtes responsable d’un projet et préparez un point d’avancement devant le comité de direction. Vous pourriez passer 2 h à essayer de restituer fidèlement l’avancement de chaque lot du projet, en copiant-collant les transparents des autres acteurs « modulo la charte graphique ». Vous pourriez essayer de montrer un « slide » avec le planning détaillé issu d’excel, un autre avec les « trois scenarios techniques possibles mais il nous manque encore des infos et on en parlera la prochaine fois ». En récupérant le schéma et le tableau faits par le stagiaire la semaine dernière, vous auriez même des visuels « quasiment prêts à l’emploi »…. Lire la suite de cette entrée »